mardi 15 août 2017

Trouvailles du Week-End

Chose promise, chose due !
Voici donc le butin de cette intense partie de chine à "La Fête des Brocs" de Port-de-Lanne !



Pas mal, hein ? Un peu plus que l'année dernière il me semble... 

Que dire ? C'est incontestablement un déballage à faire au moins une fois.  C'est immense (tout le patelin), hyper varié d'un stand à l'autre, et pour ceux qui raffolent de la chine c'est vraiment extra. Mieux vaux venir tôt, ne serait-ce que pour profiter d'une température plus supportable : dès 11h, après dissipation des brumes matinales typiques de la région, le soleil est réapparu et n'a pas manqué de nous le faire sentir !!! Ouch



Ouvrons le bal avec un sac 40's déniché en fond de carton pour seulement 10 euros ! Il est en croco véritable, et pas que des petits bouts : sur le rabat on distingue les grosses écailles du sommet du crâne de l'animal... bouh ça me fait toujours un peu froid dans le dos mais bon à petit prix je me suis laissée tenter !


Petite pochette à ouvrage en tissu années 20-30, pour une petite pièce...


Pour trois fois rien également, cette petite pochette à couverts ou à ustensiles, début XXe, en toile grossière brodée de houx.


Quelle veine d'être tombée sur un de ces sacs fort rares ! Début XXe, en toile grossière, brodé de fleurs et feuilles et bordé d'un cordonnet noir, poignée en métal.



Un petit lot de cartes rétro, parmi lesquelles cette ravissante femme-papillon à casque de l'armée française, imagenire typique de la période 1914-18 : la correspondance au dos est datée de novembre 1916...émouvant.


Un petit cadre kiiiiitschissiiiiiiime avec bordure en coquillages, j'adore ! Oui je sais je vais un peu loin dans le kitsch là mais c'est plus fort que moi, vraiment je kiffe :-D


Pour aller avec mes couteaux à beurre, fourchette à gigot et autres couteaux à poissons du même style chinés à droite à gauche, voilà le casse-noix à manche en bambou !


Alors que d'ordinaire ils sont outrageusement chers malgré un état plus que déplorable, j'ai réussi à chiner un véritable châle cachemire ancien à prix mini. Pas en parfait état car comme toujours les mites ont fait leur oeuvre, mais comme je le destine à des bricolages ce n'est pas gênant.


Un coupon de tissu d'ameublement des années 50-60, que je destine à devenir un sac ou un coussin, ou même les deux si j'ai assez de longueur !


Un petit bol en émail...oui j'en ai déjà moult mais je ne peux pas m'en empêcher je les aime trop ces trucs !


Pour faire pousser quelques succulentes, une vieille bassine reprend du service.


Trois boucles de ceinture années 30...


Comme je suis absolument fan de papeterie ancienne, pas moyen de me retenir devant un lot de cahiers anciens !

Rayon vêtements il n'y a quasi rien, à part les éternels chemisiers et caracos 1900 en coton blanc...ou quelques pièces 70s en mauvais état. Seules acquisitions en la matière, dans le tout 1er stand de notre périple, une jupe noire pour moi, un grand drap en métis (pour y tailler des robes !) et ces deux pièces pour ma fille :


une ravissante petite robe 50's neuve d'époque...

 

...et un petit gilet comme on n'en voit plus, entièrement fait main au crochet au fil de coton. Quel taf !


Quelques nouveaux copains rayon jouets !


C'est officiel je débute une collection puisque avec ces deux petits gars j'ai maintenant 4 pièces de ces étranges jouets publicitaires.


Deux nouveaux pouêts : Nestor le pingouin, et un drôle de fennec :-)


Pour ma collection de jouets "Goula", un Pluto et un Bambi (oui je sais on dirait qu'ils sont sous LSD c'est strange mais bon)  lol


Et enfin pour la collec de jouets 50's ce grand cheval en simili cuir et paillettes, debout sur son grand fer en bois.

Quelques bijoux également :


Une petite bague afghane à prix mini...


Un énorme bracelet en "fakelite"  sculptée (on me l'a vendu -très peu cher- comme étant de la bakélite mais j'avais des doutes, après vérification ce n'est effectivement pas de la bakélite, mais je l'aime quand même !), et deux petits joncs en vraie bakélite cette fois, dans un beau vert que je n'avais pas encore.


Deux paires de b.o. années 40 en celluloïd peint, j'adore...

Et j'ai aussi eu deux cadeaux de mon Homme :


Joli cadre-souvenir de 14-18... sous le paillage rose se cache un billet plié, inaccessible à moins de démonter le cadre...c'est hyper intriguant ! Billet doux ? Carte postale ? Souvenir ??


Et une étonnante petite broche avec ses sabots tricolores, pour ma collection Libération !




Et enfin, mon coup de coeur : j'ai dû  batailler contre une vieille rombière qui voulait à tout prix me vendre (très cher) le lot entier de ses boutons sans intérêt, au milieu desquels se trouvaient ces quatre boutons en verre creusé et peint d'un bouquet Libération, agrémenté en son centre d'une coccinelle. Grâce à la compréhension de son mari et à mon offre raisonnable, j'ai finalement pu acquérir ces petits bijoux pour ma collection...


Voilà pour cette partie de chine du week-end !
Gros point négatif de tout cela, comme toujours, les tarifs pratiqués par certains...totalement prohibitifs...encore la faute aux bourgeois et autres parisiens qui faussent le marché... Certains stands sont carrément hors concours niveau prix, les gens sont tombés sur la tête ! Autant dire que les vraies bonnes affaires sont rares : n'ayant à faire qu'à des professionnels, on a en face de soi des gens qui (a priori) savent ce qu'ils vendent. Cependant, avec beaucoup de patience et quelques coups de bluff, on arrive à dénicher 2-3 perles à prix correct. 
Bref. Une journée vraiment intense : 8h de chine avec seulement 45min de pause pour déjeuner, ça calme ! Mais je suis revenue contente de mes petites trouvailles. Maintenant un peu d'huile de coude pour nettoyer / réparer / customiser tout ça :-)

 A bientôt pour de nouvelles aventures vintage !

 

dimanche 13 août 2017

Acquisitions Récentes

A la veille de mon départ vers les Landes et le très prometteur (et énoooOorme) déballage de brocanteurs de Port-de-Lanne, où j'avais déjà pu me rendre l'année dernière, j'avais envie de vous présenter un petit florilège de mes dernières trouvailles. Pour me faire aussi un peu pardonner mon long silence de ce mois passé sans aucun nouvel article, voilà donc ici rassemblées mes acquisitions récentes faites sur les trois derniers mois :


Joli tableau de famille, n'est-ce pas ?! 
Au menu : des sacs et chaussures période restriction, des broches, accessoires pour chapeaux, boucles d'oreilles, sacs en tissu, coupons d'époque, boîtes et chapeaux !
C'est partie pour la revue de détails !


Commençons avec cette ravissante attention d'une vendeuse Etsy à laquelle j'avais acheté une robe : en cadeau elle a ajouté cette petite carte romantique ainsi que cette petite barrette à cheveux si mignonne...comment ne pas fondre ?!


Pour ma collection de petits riens, deux cartes de barrettes 40's dans des coloris que je n'avais pas encore.


Comment ne pas sauter de joie en tombant sur un lot pareil ??? Au fond d'une boîte en métal, sur un vide-grenier du centre ville de Toulouse, j'ai vu apparaître ces fils colorés enchevêtrés... Celluloïd, fil de rotin coloré, pièces de métal peint etc, quelle variété de motifs et de couleurs dans ces ravissants accessoires pour chapeaux, datant des années 20-30 ! Je suis évidement ultra fan.






Toujours au chapitre des accessoires pour chapeaux, quelques fleurs aussi différentes qu'intéressantes : velours gaufré, feutrine et crochet sont autant d'inspirations pour mes futurs bricolages.


Coup de coeur pour ce grand oiseau en paillettes, étonnant élément pour chapeau chiné sur Ebay pour trois fois rien ! Il porte encore son étiquette d'origine...


Quelques fleurs en fine feutrine, années 30-40, qui me serviront de modèle pour un accessoire à chapeau ou une broche.


C'est toujours dans les fonds de boîtes qu'on déniche des petits trésors... à l'image de ces deux petits riens, ceinture en gros grain à boucle en plastique peint, et parure (à chapeau ou simplement à porter dans les cheveux comme un bandeau) en cordelette tressée que je situe vers les années 20-30.




Au chapitre Libération, une pièce unique entre dans ma collection : petite et délicate ceinture en satin marine, peinte à la main de motifs reconnaissables entre mille. Gros coup de coeur.


Au rayon mercerie / chaussures, entrée d'un beau stock de lacets années 40 à pampilles en bois. J'adore !!!

Passons aux broches et autres bijoux !


Bois, métal, celluloïd, résine, écaille, lucite...mes amours sont multiples en ce qui concerne les broches ! Glanées au hasard des vide-greniers ou sur internet, voilà encore quelques jolies prises. J'adore le couple de skieurs qu'il me tarde de porter cet Hiver...cet énorme Scottie en bois peint a déjà fait plusieurs sorties sur mes robes cet Eté...quant à cet écureuil sculpté dans la lucite, comment résister ?!


Quelques nouveautés dans ma collection Libération ! Bois ou métal peint de brasées de fleurs tricolores ou de drapeaux, lucite sculptée de la croix de Lorraine...


Pour clore le chapitre des broches, un petit couple de scotties en celluloïd, une grande "rosace" en résine et une applique de fil d'or sur feutrine.


Deux bracelets s'ajoutent aussi à mes nombreux accessoires : edelweiss en os peint, années 40, et serpent en écaille rehaussée de peinture dorée, années 30.


Grâce à une brocanteuse des puces de Vanves, si doué pour nous dénicher des merveilles, me voilà en possession d'un superbe lot de b.o. années 40 : celluloïd, métal peint et pâte de verre colorée, je vois tous mes accessoires en bleu-blanc-rouge !


Dans le coin mercerie, un grand coupon de crêpe fleuri...il me tarde d'en faire quelque choses de sympa, sans doute une belle robe à la coupe typiquement 40's ! Dès que j'en aurai le temps...




Cadeau d'une amie, quelques ravissants coupons brodés des années 50-60... J'adore ces motifs pour enfants, c'est trop mignon ! Reste à trouver le moyen de les inclure dans une création que je destinerai à ma fille...


Chiné en vide-grenier pour une petite pièce, un beau coupon de tissu d'ameublement 50's aux couleurs vives...toujours sympa pour un coussin punchy !


Longueurs de rubans anciens, brodés ou tissés, qui rejoignent mes boîtes à merveilles...



Longue étole brodée aux couleurs vives...je ne sais pas ce que je vais en faire, mais j'ai flashé sur ce motif et ces couleurs...

Et maintenant les chaussures !




Elle est orpheline et très abîmée mais je l'adore tout de même : chaussure années 40 période restriction textile, à chausson en paillage tressé finement et petits morceaux de cuir bordeaux, sur semelle compensée en bois. La semelle est fendue pour créer un effet ressort lors de la marche...jamais utilisée, elle porte encore ses tampons de cuir intacts cloués au-dessous...


Alors là, quand j'ai ouvert le carton à leur arrivée vous pensez bien que c'était Noël en mieux ! Quatre superbes paires de compensées 40's période restriction textile, et dans des coloris si rares ! Et toutes neuves d'époque en plus !!!! J'étais folle. Je les adore ! Comment n'en choisir qu'une ?

Quittons les chaussures et passons au chapitre non moins intéressant des sacs à main... 


Enorme coup de coeur pour cet intéressant spécimen des années 30, à poignée de bois sculptée et poche entièrement brodée de fleurs aux couleurs vives !


Un peu plus sobre mais tout aussi sympa (je l'imagine déjà avec quelques unes de mes tenues automnales, ça va être top je pense), un petit sac de même période tout en canevas, mêlant couleurs tendres et saturées.



Un sac restriction de plus !!! Celui-ci vient du Bon Coin et était très abîmé. Quelques heures à me crever les yeux sur de minuscules reprises dans son lainage bleu marine et le voilà opérationnel à nouveau.



Quelle chance que celui-ci ait croisé ma route ! Je suis hyper fan de ses couleurs (c'est tellement rare de croiser ces sacs dans d'autres coloris que les traditionnels bleu, noir, marron), et que dire de ce motif ?! Il est en velours et les finitions sont parfaites. Une belle pièce de plus pour ma collection de sacs de cette période !



Toujours période restriction textile mais dans un style que je n'avais pas encore, voilà une pièce très représentative du système D faisant loi à l'époque : pour faire face au manque de cuir on utilisait toutes les chutes disponible pour constituer de ces petits morceaux des ceintures, lanières de chaussures ou comme ici des sacs entiers...

Terminons avec les chapeaux !



Sur la photo de l'annonce il n'avait l'air de rien, mais que voilà un ravissant petit chapeau halo typiquement 40's ! Confectionné en crêpe bleu (plus fonçé en vrai que sur les photos), j'adore son grand draé sur le côté et surtout ce travail de surpiqures sur l'arrière !




Un énième chapeau noir ? Non, je ne dirais pas ça ! 
Je suis fan de sa taille (il est vraiment énorme et très haut !), du travail de drapé, de sa forme un peu béret à porter sur le côté, et de ce joli détail en velours coordonné... Hâte de le porter !



Du vert, enfin !!! Après toutes ces années de chine, je n'avais jamais mis la main sur un seul chapeau vert. Couleur fort rare ! Et du coup dès qu'un spécimen de cette teinte se vend sur le net c'est une petite fortune. Sauf que cette fois ce discret chapeau halo typiquement 40's est passé sous les radars grâce à des photos peu révélatrices, et j'ai pu l'acquérir sans affoler mon banquier :-D 




Terminons en apothéose avec ce très beau (et fort rare) chapeau 40's bicolore... Repéré par l'oeil averti d'une de mes amies dans le fatras sans intérêt d'un lot, j'ai pu l'acquérir pour trois fois rien, une chance ! Evidemment il n'est pas en parfait état et aura besoin de quelques heures de patience pour retrouver de sa superbe : le tissu à motif tartan, en rayonne, est parsemé de trous...encore un coup de ces satanées mites ! Qui en passant ont également attaqué les parties en feutre, mais là il n'y a rien à faire. Il me tarde en tous cas de tenter d'assortir cette très belle pièce à une tenue prochaine, sans doute cet Automne !

Ainsi s'achève cette revue de mes trouvailles récentes... 


J'espère faire quelques belles prises demain dans les Landes ! Armée de toute mon énergie, habillée au plus léger sous mon canotier d'époque, je m'en vais affronter une température de plomb toute la journée, pour faire le tour de ce petit patelin qui une fois l'an se transforme en gigantesque brocante...J'en trépigne d'impatience, rêvant déjà à mes futures trouvailles ! Je sais que je vais peiner ce soir à trouver le sommeil, tant je trépigne de me mettre à chiner aux premières heures de ce lundi 14 août... 
Souhaitez-moi une bonne chine, et je vous présenterai mes trouvailles très bientôt dans ces pages !
;-)