lundi 26 juin 2017

Une Robe Claire Pour L'Eté

Déjà la fin Juin et je me rends compte que ça fait plus d'un mois que je n'ai pas trouvé le temps de publier un article sur ce blog... Plus ça va moins j'ai de temps pour moi ! Et je manque aussi d'énergie : avec ces chaleurs que nous avons connues ces dernières semaines, je suis complètement à plat, vidée ! Ca me fout par terre ces températures, réellement. Quant à se saper rétro par ce temps, on oublie malheureusement ! En tous cas en semaine, quand je bosse (je fais le service de midi dans un resto depuis quelques temps), pas moyen de porter mes belles robes anciennes. Même les cotons les plus résistants finiraient par y passer ! Alors je ne sors mes vieilles dames que le week-end, à la faveur d'un emploi du temps allégé et de températures plus raisonnables. 

Ainsi le week-end dernier a-t-il été le prétexte à la sortie d'une nouvelle venue dans ma penderie...
 


Un peu de blanc, pour changer ! Moi qui fuis les couleurs claires, je me suis tout de même laissée tenter par cette ravissante robe-chemisier des années 40, venue tout droit de l'autre bout du monde puisqu'elle a fait le chemin depuis l'Australie ! 


 Chinée sur Ebay, j'ai craqué pour son imprimé mignonissime et champêtre (outils de jardin et chapeaux de paille, dans des tons printaniers), sa coupe simple et sa matière fluide. 
Résultat : une robe facile à porter, un coton léger et fluide qui supporte même les grosses chaleurs = c'est nickel, j'adopte.


Rayon accessoires, pas évident de trouver un sac pour aller avec cette robe ! J'ai opté pour mon grand format de période restriction textile, qui avec son bordeaux un peu pâlot reste dans les tonalités douces de la tenue.


Au col, une de mes broches favorites, trouvaille de vide-grenier, fleurs en celluloïd crème et mauve rosé.


Bakélite un jour, bakélite toujours ! Et gros flash pour cette paire de créoles triangulaires bien mastoc, d'un beau ver marbré, dénichées dernièrement via une page de vente Facebook.


Et encore quelques touches de bakélite avec ma désormais traditionnelle ribambelle de bracelets ! Cette fois c'est la part belles aux tons de verts.



Aux pieds, des nouveautés : je me laisse très rarement séduire par les reproductions. Quasi jamais en fait. Mais là, ces petites sandales estivales, repros d'un modèle 40's-50's, avec leur bride croisée et leur avant façon dentelle, j'ai kiffé. Alors j'ai sauté le pas et commandé ces ravissantes chaussures chez Rocket Originals. Verdict ? Super confort (et c'est pas gagné avec moi). Seul hic : les semelles, en cuir tendre, qui ne feront pas un pli si vous ne faites pas poser des patins à l'avant et au talon, ce que j'ai immédiatement fait faire.



Ce n'est pas la seule robe claire de ma garde-robe, j'en ai d'ailleurs acquis récemment une autre dans le même style quoique plus fin 40's début 50's que celle-ci, et que vous verrez bientôt dans ces pages. 
Porter du clair reste un petit tour de force quand vous avez comme moi une turbulente (mais adorable) petite fille : glaces, yaourts, fruits ou autres jus sont autant de dangers potentiels ! ^^ Heureusement j'ai réussi à passer la journée sans catastrophe, ouf :-D

A très bientôt !


 

mercredi 31 mai 2017

Couleurs Estivales

Je n'ai pas su attendre plus d'une semaine, tant ça me démangeait de porter cette superbe robe dénichée chez Falbalas le week-end dernier. Ainsi après quelques menues retouches (ajuster la longueur, pinces sous la poitrine et une couture pour épancher un peu l'ampleur du top au niveau du dos), j'ai étrenné cette très belle pièce ce samedi. 


 Un soleil radieux était au rendez-vous, pour appuyer encore les couleurs saturées de l'imprimé. Ces teintes mêlant jaune orangé, marron, crème et vert, le tout avec un imprimé fleuri assez "présent", pourraient presque faire penser à une robe 70's ! Mais il n'en est rien. C'est bien une robe typiquement 40's que voilà, quelques détails nous le prouvent. 



 D'abord sa coupe, assez classique de la période, avec la taille cintrée, le haut blousant, la ligne d'épaules exagérée avec de très grosses épaulettes faites maison (les plus grosses que j'ai vues jusqu'ici sur une robe, sans rire), et puis sa tirette latérale en métal est aussi un indice. Même le type de tissu utilisé prouve qu'on est là à l'époque où le Système D est roi : a priori un tissu d'ameublement vu son grammage et son poids. D'ailleurs  avec la chaleur qu'il a fait ce samedi je vous dis pas comme j'ai souffert, c'était pas l'idéal !!! Surtout que ces énormes épaulettes tiennent grave chaud pfiouh ! des fois c'est dur d'être élégante ha ha :-D !




 Bref malgré la chaleur je me suis quand même régalée de porter cette robe superbe et unique. 


 Pour accompagner une telle pièce à l'imprimé si flashy, pas de besoin d'en faire des tonnes niveau accessoires : j'ai donc choisi de rester dans des teintes de marrons fauve, avec un seul rappel du marron/bordeaux qu'on trouve dans l'imprimé avec mes solaires (elles aussi rapportées de Paris). Seuls ces quelques bracelets en bakélite, bois et galalithe font le lien avec les couleurs de la robe. 


 
Si je pense désormais réserver cette robe à la demie-saison à cause de son tissu chaud, il me tarde de la porter à nouveau tant je me suis sentie moi-même grâce à elle. Je crois en effet que certaines pièces ont cet effet boosteur de confiance en soi. Ca vous fait ça à vous aussi ? Pour moi ce sont généralement des robes hautes en couleur, dans lesquelles je me sens bien malgré mes complexes (et c'est pas évident !). De quoi passer de bons moments et oublier pour un temps tout ce que je n'aime pas chez moi... Les robes qui me font cet effet ne sont pas légion ! Ainsi je chérirai celle-ci pour de nombreuses années...



A bientôt !


 

lundi 29 mai 2017

Paris : Les Trouvailles




 
Je vous ai assez fait mariner je crois, non ? Il est temps de voir en détail toutes ces trouvailles, revenues dans ma valise pour débuter une nouvelle vie à mes côtés...


Débutons avec un peu de mercerie ancienne (un de mes nombreux péchés mignons) :




Enorme coup de coeur pour ce col années 40 en cordonnet orange, jaune et marron ! Ce ne sont pas trop mes couleurs d'ordinaire, mais je ne pouvais pas laisser passer une telle pièce, j'adore. Et je reste toujours tellement admirative du travail accompli sur ce genre de pièces hyper élaborées...


En parlant de cordonnet en voilà quelques mètres d'un exemplaire assez original puisque multicolore. Déniché chez Sarah aux puces de St Ouen, il viendra bientôt agrémenter un nouveau projet : sac ? chaussures ? robe ? je ne suis pas encore fixée.



Quatre appliques brodées des années 20 a priori, avec un très beau design typiquement Art Déco et des couleurs qui m'ont fait craquer direct. Reste ) mettre la main sur LA robe qui méritera de se parer de ces petites merveilles...



Deuxième col en tissu déniché chez Poupoule, et gros coup de coeur une fois encore : comment résister à cette délicate dentelle de cordonnet savamment assemblé ?


Comme souvent, la part belle aux boutons ! Comme j'aime ça...surtout quand ils sont peints à la main. Mais ils deviennent difficiles à trouver en bon état et donc leur prix de cesse de grimper malheureusement...


Chinée sur les puces de Vanves, une plaque de boutons peints des années 40. Idéaux pour raviver une robe toute simple de ces quelques pois aux couleurs flashy.


Là c'est plus pour la collec que pour en faire usage : les boutons autant que la carte et son design fleuri trop chou, sont à préserver tels quels.


Je ne pouvais pas résister à cette grande boucle de ceinture années 40 en bois peint !


Boutons en plastique rouge, années 40...entre la fleur et la feuille...viendront agrémenter une robe en préparation...


Encore du bois peint (je vous l'ai dit j'adore ça) ! Ces gros boutons 40's ont perdu la couleur qui ornait leurs pois (on devine du bleu clair sur celui d'en haut à gauche), mais je compte leur redonner un peu de pep's d'un coup de pinceau.


Gros boutons carrés en bakélite ou galalithe (?), dont deux deviendront très prochainement des boucles d'oreilles.


Promis à devenir de ravissantes b.o. également, ces deux boutons 40's à chiens bleu ciel sur fond rouge dénichés chez Sarah (la mercerie c'est bien tout ce que je peux m'offrir chez elle !), so cute


Coup de coeur pour ces petits bijoux, boutons années 40 en bois peints de fleurs tricolores pour un rendu tout à fait Libération !


Et enfin maousse coup de coeur pour deux mini boutons 40's ornés de la carte de France jalonnée de drapeaux français, le tout dans des tons patriotiques au possible. Une rareté ! (trouvés Chez Sarah)


Dénichés aux puces de Vanves à prix riquiqui (c'est assez rare sur ces puces pour être signalé), quatre filets à cheveux années 40-50, dont deux d'un rouge flashy avec une résille au design original :




Toujours sur les puces de Vanves, au détour d'une boîte ou d'un fond de valise, on déniche des petits riens fort utiles quand on restaure ou refait des pièces anciennes :


Grande feuille en gros grain marine savamment plissé, qui agrémentera à merveille un chapeau trop simple.


Bouquet de délicates violettes en tissu, pour embellir un chapeau au gré de mes tenues à venir...

Passons à un chapitre moins commun dans mes trouvailles généralement : les chaussettes !


Eh oui j'ai complètement craqué pour certains modèles des chaussettes pour enfant croisés Au Grand Magasin : c'est tellement chou ! Et les étiquettes ne sont pas en reste ! Hop, j'embarque pour la collec :-)


Trop fan de celles-ci et de leur étiquette, j'adore.



Au sport comme à la ville  = "Sporvil" ! Ha ha j'adore les noms de marques d'époque, c'est toujours tellement 1er degré et d'une logique imparable !!!



Hum je demande à voir, mais j'adore :-)



Enfin, celles-ci sont à ma pointure et seront donc portées : soquettes rouge à petits pois blancs, en nylon, années 50. 

Passons à un brin de papèterie :


Toujours aussi fan des décalcos anciens, je ne pouvais laisser s'enfuir cette brassée de poissons !

 
Cadeau d'une amie tout aussi versée dans le rétro que moi sinon plus, ces ravissantes étiquettes des magasin des années 60-70, neuves d'époque et dans leur emballage ! Je kiffe.
 

Comment résister à ces petites cartes postales d'amoureux s'enlaçant dans des couleurs vives...


...pas plus que je n'ai pu résister à ces deux planches photo années 40 de couples enlacés, petits formats destinés à être inclus dans des cartes postales en volume, bijoux, etc.



Mon top 4 ( surtout pour les coiffures de ces dames !)


Quittons la papèterie pour nous attarder un peu sur une pièce incroyable qui rejoint ma collection d'objets Libération :




Cette grande boîte est un objet unique. En effet il s'agit a priori à l'origine d'une boîte de gâteaux ou de chocolats, qui a été peinte à la main d'un motif typiquement Libération : grande Croix de Lorraine surmontée tel un diadème des drapeaux alliés. 


Superbe réalisation, d'une grande précision, quoique incomplète : on remarque que les zones blanches n'ont pas été terminées, en témoigne la dernière bande du drapeau américain, les bandes de l'Union Jack et la barre centrale de notre drapeau, restés dans la couleur du fond... 
Quelle chance d'avoir pu l'acquérir auprès d'une amie passionnée avec laquelle nous faisons des échanges (elle se reconnaîtra et je l'embrasse bien fort ;-) )

Abordons à présent le chapitre des accessoires en tous genre, chinés à droite à gauche pour quelques euros :


Cette grande barrette ornée de fleurs en raphia rouge et crème crocheté n'est pas très ancienne (je dirais 70's au plus vieux), mais elle colle parfaitement à un look 40's.


Authentiques lacets années 40 provenant de stocks anciens. Je suis hyper fan, et il est tellement rare de trouver ce genre de lacets complets et en bon état maintenant que je saute dessus dès que j'en vois.


Ah tiens c'est original...elle verse dans la brossette maintenant ?
Eh bien oui figurez-vous que je pense trouver grande utilité à ces trois mini brosses : destinées à l'origine aux sourcils ou aux moustaches je pense, elles me serviront à nettoyer de petits objets ou bijoux.


Et deux paires de solaires 40's de plus !
Comment résister ? Je n'avais ni cette teinte tirant sur le rosé pour l'une (et encore vous n'avez pas vu les branches qui sont trop canon), ni cette forme si originale des secondes. Oui de toutes façons je trouverai toujours une bonne raison de craquer hi hi :-D


J'ai fait le plein de boucles d'oreilles avec ce lot de clips années 50-60 qui ne dénoteront pas du tout avec mes tenues 40's !  Dénichées sur les puces de Vanves à petit prix, je n'ai pas pu choisir, j'en ai donc pris 9 paires ^^


Un peu de bricolage et ces fleurs en perles anciennes deviendront de ravissantes boucles d'oreilles pour cet Eté...


Flashé sur ces énormes b.o. années 60-70 avec inclusion de coquillages sur fond turquoise/vert, so kitsch, je suis ultra fan !



Pour une fois qu'une ceinture 40's d'époque n'est pas une taille minuscule et me va ! Je suis repartie ravie avec cette ceinture en tissu noir peint à la main de petits bouquets fleuris, acquise pour trois fois rien. 



Un seul foulard cette fois-ci ! Mais une jolie pièce, des années 40-50, dans une très belle soie mate, fine et fluide, avec décor de scènes de rue et voitures entourant un récapitulatif de panneaux de circulation sur fond bordeaux. Trop joli ! Trouvé Au Petit Bonheur La Chance à un prix tout à fait raisonnable.

Passons aux tissus !



En fait de coupon celui-ci est à dire vrai un sac, mais qui a perdu ses anses et a besoin d'être retravaillé. Mais j'adore ce genre de tissus brodés façon boutis, avec ce côté très ethnique. Quelques points de couture et il reprendra très prochainement du service.


"Tableau de chasse" des coupons dénichés...


Superbe coupon de coton des années 20 aux couleurs vives et au design Art Déco...le flash.
Et Hop ! Un sac !


Coupon de coton fin des années 30, fleurs et papillons noir et gris sur fond violet.
Et Hop ! Un autre sac !


Morceau de châle cashmere ancien...depuis le temps que j'en cherchais à petit prix pour m'en faire un sac d'inspiration 40's !


Coupon années 40 en crêpe imprimé de personnages, végétaux et scènes champêtres en noir sur fond blanc, que je destine à un petit chemisier.


Très grand coupon de tissu métis, sans doute prévu à l'origine pour y tailler des torchons, mais que je destine à devenir une nappe qui égayera de ses couleurs criardes nos tablées estivales.



Deux mètres de toile de coton épaisse et rebrodée, idéale pour mes projets de chaussures 40's à semelles bois !

Passons maintenant aux vêtements :


 Dénichés Au Grand Magasin, deux tops 50's en jersey, neufs d'époque. Parfaits pour cet Eté !





Dénichés au même endroit, deux polos 50's-60's pour homme en jersey côtelé. Une aubaine !



Je ne pouvais pas résister à cette chemise pour garçon des années 50, neuve d'époque : j'adore !


Deux robes en lainage, années 70, offertes par une amie pour ma fille :-)


Craquage complet pour ces deux robes années 40 que j'ai prises pour ma fille (faudra attendre encore un peu c'est du 4 et du 5 ans !)





En cotonnade légère et fluide, imprimée de paroles de la comptine "Meunier tu dors", et parsemée de fleurs Libération...comment résister ?




En coton plus épais, avec un beau travail de smocks sur la poitrine et un ravissant imprimé sur fond bleu clair... hâte de voir ma pitchounette dans cette robe si mignonne !



Passons à la taille Maman avec ce petit boléro en coton années 40-50, trop chou j'adore.


Petit chemisier années 30 en rayonne noire à pois satinés <3 span="">



Robe / blouse années 30 en coton, avec imprimé "fermier" très Art Déco...



Trouvée chez Poupoule, une jupe années 40 en coton épais à l'imprimé tellement mignon... Quelques travaux d'aiguille à faire avant de la porter, mais elles sera très appréciée cet Eté !


On change un brin de style pour cette robe 90's qui me sera d'un grand secours pendant les grosses chaleurs de l'Eté (que je crains tant), tout en gardant une petite touche rétro.



Moi qui d'ordinaire fuis les repros quelles qu'elles soient, je me suis finalement laissée tenter par ce pantalon + chemisier assorti de chez Mamie Blue, dans un beau crêpe bordeaux /marron qui fait très époque.



Repro toujours, chemisier taillé dans un tissu d'époque dont j'adore l'imprimé et les couleurs, évidemment.
 


Désolée pour ces couleurs ultra criardes, le manteau est bien moins orange en vrai, mais pas moyen de capturer son vrai rouge avec mon appareil ! 
En tous cas je suis conquise par ce manteau "swing" chiné chez Poupoule ! Reste à lui refaire une doublure car il a perdu la sienne...


Là encore pas moyen de capturer la vraie teinte de cette veste incroyable, qui en réalité est d'un vert d'eau pâle (et pas gris). J'ai eu le coup de foudre chez Falbalas pour cette pièce si rare, à la taille étranglée + grosses épaulettes, son détail en gros grain... Petite taille mais passe très bien ouvert ! quand on aime il faut savoir ruser un peu ;-) Franchement les photos sont loin de lui rendre service. il va falloir attendre l'Automne pour vous montrer ce que ça donne porté !



Autre énorme coup de foudre chez Faabalas pour cette superbe robe années 40, une pièce unique à n'en point douter ! Coton hyper lourd au tissage épais (peut-être un tissu d'ameublement ?), et surtout les plus grosses épaulettes  que j'ai vues jusqu'ici (d'époque et faites maison apparemment) ! Une pièce d'exception, assurément !






Et terminons cette partie vêtements avec le caviar, la crème de la crème, ce superbe chemisier années 40 en métis brodé de bouquets très Libération, disposés comme un fichu jeté sur les épaules... Là vous voyez pas mais en vrai j'ai plein de coeurs dans les yeux ! ^^

Passons aux broches ! 




Eh oui comme à chaque fois, la part belle à cet accessoire qui pour moi est indispensable : pas un jour où presque sans porter une broche !!! 
Revue de détails :


Les classiques drapeaux alliés Libération, en celluloïd... J'avais déjà des pièces fort semblables dans ma collection, mais pas de la même taille ni de la même finition.


Beaucoup plus originaux, toujours sur le thème Libération, ces deux grands papillons en perles tricolores. J'adore.



Trouvaille de fond de tiroir chez Daniel et Lili aux puces de St Ouen, cette broche années 30-40 en cuir peint. Fan.


Coup de coeur (c'est le cas de le dire) chez Poupoule pour cette mignonne broche "coeur" en paillettes et perles, années 40-50.


Couple d'hirondelles gravées dans la lucite, se balançant dans leur petite cage transparente...


Trop mignons ces petits sabots accrochés à un tonneau ! 


Encore un beau spécimen pour la collec Libération : broche- fleur en fil de fer tricolore.


Trop choupinou, petit scottie en corne peinte, vers les années 40.
 

Années 40-50, broche en ruban métallique arrangé en grosse fleur. Sur une veste sombre ou un eau chapeau, ça sera parfait !


En résine sculptée et peinte, ravissante broche années 30-40...


Et enfin, un gros coup de coeur pour cette grosse broche en celluloïd (à l'origine une boucle de ceinture, qui a été transformée), bouquet de fleurs vert bouteille, jaune et rouge...

Terminons avec les sacs !



Chiné aux puces de Vanves, un sac en tissu sur cadre en simili écaille, vers les années 30 je dirais. Je suis décidément fan de ces sacs anciens en tissu, souvent des sacs à ouvrage. Malheureusement ils deviennent rares, et sur certains stands les prix sont carrément indécents pour un état pas top.


Classique mais toujours pratique, le gros sac 40's en cuir (ici croco ou reptile). Un must have.




Gros coup de chance d'avoir repéré ce petit sac 40's période restriction textile, sur le Marché Vernaison à St Ouen, dans une penderie gavée de vestes 70's ! J'ai d'abord hésité mais ses finitions, ses matériaux ne trompent pas : il s'agit bien d'un petit sac de la période, probablement fait maison par quelque jeune femme débrouillarde, grâce à de la paille à chapeaux... Ca me donne des idées d'ailleurs ;-)




Et enfin nous terminons sur la crème de la crème, une de mes pièces favorites  de cette session parisienne : petit sac années 40 période restriction textile, de jeune fille probablement vu sa taille réduite mais copie des sacs féminins typiques de l'époque. Le corps est en toile sur cartonnage, avec cadre en bois bicolore (quel raffinement dans le détail), et peinture à la main d'un bouquet Libération... Voilà encore une pièce unique qui entre dans ma collection, et dont je vais prendre le plus grand soin...


Et je vous quitte sur ce bouquet ravissant, vous disant à très bientôt pour de nouvelles aventures vintage !